Josepha

medium 
astrologue
& tarologue
   

                                                                                                                                                
 
 

...de l'interprétation des rêves. 

   "C'est légèreté de croire trop facilement aux songes,
       et témérité que de négliger leur avertissement

                                                      Célestin De Mirbel , le Palais prince du sommeil (1667)
 

Qui ne s'est jamais éveillé un matin plein d'interrogations sur les songes de sa nuit?
Uniques ou récurrents,féériques ou cauchemardesques,nos rêves nous interpellent ou nous inquiètent.
De nombreuses définitions circulent au sujet des contenus oniriques, de même que de nombreux "dictionnaires" des rêves.
Pour ma part je préfère donner une méthode plutôt que des définitions qui,de toute façon, ne répondraient pas à la question centrale: "que signifie ce rêve?
 

 

                                            Comment interpréter un rêve?

.le symbole, langage du rêve.

Le langage du rêve n'est pas celui de tous les jours.
Il use de métaphores,de codes & de cryptages divers,d'images et de jeux de mots.
On peut,en première intention, s'attacher à isoler des mots pour en étudier la signification symbolique.
Pour cela nul besoins d'un dictionnaire des rêves; il vaut mieux un dictionnaire des symboles, parce qu'il donne, pour un même objet, des approches diverses selon la culture,la religion et les traditions des différentes civilisations  à divers moments de l'histoire de l'humanité; le rêve puise dans ces "annales" gigantesques pour nous parvenir.
Il vient de "l'autre rive" et ramène dans sa barque de merveilleux trésors...et des verroteries sans intérêt!
A nous d'y faire le tri.
Premier défi.


.étudier le bon symbole.
 

Si le songe ou son sujet est répétitif on peut légitimement penser qu'il doit être étudié  de manière détaillée,et il est assez facile de deviner que "quelque chose parle".
Mais le plus souvent le rêve est unique ou semble l'être.Il peut apparaître tout à fait anodin mais révéler beaucoup.Pour déceler un contenu important,on peut prendre pour point de départ non pas UN songe ,mais un ensemble de songes sur une période donnée(quelques jours );ce laps de temps doit être choisi parce qu'il est significatif pour vous-période de stress,problème  à résoudre etc....
On note ces visions  et on en fait une sorte de synthèse.Bien souvent on s'apperçoit que "ça parle":on trouve des récurrences étonnantes,un champs sémantique particulier,des associations d'idées ...
Tout ceci constitue la "cargaison" précieuse de la barque
.


.à la chasse aux rêves.
 

Certains rêves ont vocation à être oubliés.
Ils laissent parfois une impression étrange: on SAIT qu'on a rêvé mais on ne SAIT pas de quoi, et pourtant on SAIT que cela était important...Ces rêves sont salutaires: ils sont là pour décharger ou recharger le corps & l'esprit.
Ce SAVOIR que l'on ne peut définir c'est la matière même du rêve.Parfois il arrive que ces messages "sapiants" parviennent jusqu'à notre conscience.
Mais pour les interpréter encore faut-il s'en souvenir!
Une chasseuse de rêves argumentait autrefois qu'il fallait mettre le réveil à sonner toutes les 2 heures afin de piéger sa "production" nocturne!
Barbare!
Ce qui fonctionne souvent c'est... l'auto-suggestion!
Désolé je n'ai pas mieux à vous proposer.Vous dire chaque soir "je me rappelerai à mon réveil de mes rêves" ou "je me reveille pour noter un rêve important" peut tout à fait s'avérer concluant!
Autre chose est de demander avant de vous endormir que la réponse à votre question,la solution à votre problème, vous apparaisse en rêve .
On peut y voir une sorte de prière à l'invisible, aux invisibles, à Dieu, aux anges-c'est selon vos ressentis & vos croyances;
mais tout aussi bien cette supplique peut s'adresser à vous-même (vous détenez vos propres réponses mais ne les connaissez pas encore.)
Notez le contenu onirique dès le réveil; placez du papier à coté du lit ou mieux, optez pour le dictaphone (c'est VRAIMENT la méthode la plus pratique en cas de réveil en pleine nuit).
Pour l'analyse de votre rêve,attendez d'avoir l'esprit clair,mais pour ajouter des annotations faites le l'esprit encore "embrumé",c'est plus efficace parce que plus parlant.
Et surtout,quand vous analyserez votre songe,prenez en compte les lapsus, bafouillements, fautes et autres dérapages de stylo ou de langage: ils sont très
importants.


.transmutation.
 

Reconnaitre, isoler& interpréter les symboles c'est la base de la compréhension d'un rêve.Cependant il est très difficile,voire impossible ,de le faire soi même;bien souvent le regard extérieur reconstitue le puzzle ou vous apporte la pièce manquante.Un cube a 6 faces mais il faut deux spectateurs pour les voir toutes en même temps.Il faut choisir cette deuxième personne avec soin;il faut que ce soit quelqu'un "de confiance":un ami,un parent,un sage,un religieux,une oniromancienne(!),un psy...car on ne peut confier un trésor à n'importe qui.
Il y a de faux alchimistes qui transforment votre or en plomb


.aurum nostrum non est aurum vulgi. (notre or n'est pas celui des foules)
 

Le rêve est une missive dont vous êtes à la fois l'auteur & le destinataire....et vous êtes le seul à ne pas pouvoir la lire!
Les définitions  des dictionnaires ne sont pas fausses,mais elles donnent tout au plus une piste,une explication de rêve POTENTIELLE et la sagesse populaire donne souvent des versions contradictoires.
Et la sagesse populaire a raison!Raison de définir par deux idées opposées une même et seule chose,et c'est là tout le paradoxe:
 LE SYMBOLE  NE PEUT ÊTRE DISSOCIE DE CELUI QUI LE RÊVE!

Autrement dit ,il y a autant de manières d'expliquer un symbole rêvé qu'il y a de rêveurs.

C'est pourquoi il n'existe pas de dictionnaires réellement fiables pour l'interprétation des rêves: ce genre de lexique DONNE UNE DEFINITION AU REVE SANS SE PREOCUPER DU REVEUR.
Or c'est bien ce rêveur,expéditeur du message ,qui nous interesse:c'est son INDIVIDUALITE qui donne sens au rêve et non l'inverse.

On ne peut enfermer les gens dans des catégories formatées:l'étude du songe est PERSONNELLE même si le langage onirique puise dans l'UNIVERSEL.
C'est ce qu'écrit Carl Gustave Jung dans l'Homme & ses symboles :
"Aucun symbole apparaissant dans un rêve ne peut être abstrait de l'esprit individuel qui le rêve."


.onirologie & oniromancie.
 

 L'onirologie déchiffre de manière analythique le contenu onirique.Cette discipline voit dans le songe des réminiscences du passé,des évènements du présent,mais ne considére pas le songe comme une préfiguration du futur.
L'oniromancie  consiste à décrypter les messages occultes (c'est à dire cachés)à des fins de divination.Cette pratique mantique décode évidemment les traces du passé et les signes du présent,mais aussi des prédictions de l'avenir.Car de ce point de vue,le temps n'est pas morcelé:PASSE PRESENT & AVENIR ne sont qu'une  seule et même chose mais selon trois modalités
.

 

Pour ma part je suis ONIROMANCIENNE.
Mes dons médiumniques de voyance -ressentis,claire voyance,claires audiences-me guident dans l'analyse d'un songe.
Car c'est une MANCIE...
 Je ne suis en aucun cas psychanalyste mais  MEDIUM  extra-lucide.


                Et je suis comme vous: moi aussi je rêve...

                          



 



Créé avec Créer un site
Créer un site